"J'ai la haine de la haine et je désapprouve toute violence dans les rapports entre les hommes." 

Felix Houphouet Boigny

Visite du chorégraphe ivoirien Georges Momboye à studio mozaik

Le célèbre chorégraphe ivoirien Georges Momboye, nouveau Directeur Général du Ballet et du Cirque National de Côte d'Ivoire, était hier à Studio Mozaik, pour discuter stratégie, communication et média, avec le Directeur de l'école des radios, également propriétaire de Médi'Actions, la première agence spécialisée dans la Communication et le Marketing Culturelle en Côte d'Ivoire. Après une explication de la méthode pédagogique utilisée par Studio Mozaik et une visite guidée des installations, M. Momboye à accordé une interview à la journaliste Kady Traoré, avant de prendre congé en promettant une collaboration avec M. Oulai, "son frère" depuis Nantes en France où ils ont ensemble réalisé de grandes chose, dont nous n'aurons malheureusement pas plus de détails. Nous aurons appris tout de même que notre DG, à l'époque de ses études à Nantes, en France, a dansé avec Georges Momboye au sein de la compagnie "AyokAfrique".

Le député de Biankouman visite Studio Mozaik

En visite dans nos locaux, l’honorable Kando Soumahoro, député de la localité de Biankouman commune et sous-préfectures de Blapleu, Santa et Kpata, est séduit par le projet Studio Mozaik, par sa ligne éditoriale et par la nature de ses actions. Il avoue son admiration pour le projet en ces termes: « Je découvre que Studio Mozaik est un projet important. Sa vision de paix est celle prônée par l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. On appelle à la réconciliation et à la concorde pour un pays vivant avec une diversité culturelle endogène et exogène. Il est donc important de proposer l’intégration de ce projet au parlement. » La localité de Biankouman commune et sous-préfectures se trouve dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire et compte autour de 4000 habitants.

Les directeurs des radios de proximité adoptent l’initiative

Le paradis c’est ici : Les directeurs des radios de proximité adoptent l’initiative Six radios de proximité venues de l’intérieur du pays ont participé à un séminaire le jeudi 13 juillet 2017 pour accorder leur partenariat au projet ‘’le paradis c’est ici’’ de Studio Mozaik. Sous la présidence de Souleymane Oulaï, Directeur général de Studio Mozaik, cette rencontre d’échanges et d’explications sur la campagne s’est tenue dans les locaux de l’école des médias. La présentation du projet sur l’immigration clandestine « ‘’le paradis c’est ici ‘’ et la responsabilité des radios dans la réussite de ce projet était au centre des échanges ». Daloa l’un des points vulnérables du départ des migrants ainsi que San Pedro, Man, Odienné et Korhogo sont les cinq localités principales qui accueilleront la tournée. Prévue pour durer cinq mois, cette action de prévention contre l’immigration clandestine a pour objectif principal, la sensibilisation de la population surtout des jeunes. Deux phases meubleront la campagne : L’une sera consacrée à la production des contenus, à savoir des capsules, des spots, des portraits, des reportages et des témoignages de migrants revenus en Côte d’Ivoire après avoir vécu l’enfer dans le désert, en Lybie ou dans la mer méditerranée, quand ils ont eu la chance de survivre à tous ces périples. Les capsules et les spots de campagne seront enregistrés en langue Néo, Kroumen, Bété, Senoufo, Yacouba, Guéré, Baoulé et Malinké. Les présentateurs du journal en langue de la Radiotélévision ivoirienne (Groupe RTI) ont été coptés à ce sujet. La seconde phase se déclinera sous la forme d’une caravane composée d’un camion podium de car transportant artistes, personnes ressources, journalistes et techniciens dans les villes citées plus haut. Il s’agira d’une animation de grande ampleur avec comme acteurs un groupe musical, le comédien Fortuné et bien d’autres artistes. Ces retrouvailles seront émaillées d’émissions grand public, et de projection d’images fortes. Les patrons des radios présentes à la radio ont souhaité que cette campagne aille au-delà des précédentes initiées par d’autres structures. La différence doit se percevoir par la grande participation de la population, la découverte des méthodes utilisées par les migrants, l’influence des parents de ces derniers sur ceux qui restent sceptiques. Le lancement du ‘’Paradis c’est ici’’ a eu lieu le 29 juin 2017. PATERNE KRAIDI / ALBAIN ADE (Studio Mozaik) 

Monsieur KONATE ISSIAKE, DGIE à STUDIO MOZAIK

LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DES IVOIRIENS DE L’EXTÉRIEUR BIENTÔT A STUDIO MOZAIK     Monsieur KONATÉ Issiaka, Directeur général des Ivoiriens de l’Extérieur (DGIE), service rataché au Ministère de l’intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur animera la prochaine Master Class de Studio Mozaik, le mardi 30 mai prochain à 9  heures.  L’intervention de monsieur KONATÉ Issiaka, dont le service vient d’organiser la deuxième édition du Forum de la Diaspora qui  vient de s’achever, s’articulera autour des deux thèmes suivants:   • La Direction Générale des Ivoiriens de l’Extérieur; quelles missions et quelles actions pour quels objectifs  ?   • La Côte d’Ivoire, point de départ de plus en plus de jeunes candidats à l'immigration irrégulière. Quelles réponses ivoiriennes  pour endiguer ce fléau ? Les  stagiaires  de  l’école  des  radios  sont impatients de recevoir monsieur Konaté à qui ils auront certainement beaucoup de questions a poser, vu les missions qui sont les siennes

La fondation Freidrich-Naumann à l’honneur

La Fondation FRIEDRICH-NAUMANN pour la Liberté anime la Master class à Studio Mozaik. Dans le cadre de ses traditionnelles Masters Class, Studio Mozaik, L’école des medias a reçu le mercredi 24 mai 2017 mesdames INGE HERBERT, et SOPHIE KONATE, respectivement Directrice Afrique de l’Ouest et Responsable du bureau d’Abidjan de la Fondation FREIDRICH-NAUMANN pour la Liberté. Pendant plus d’une heure, mesdames HERBERT, et KONATE ont éclairé leur auditoire sur le rôle de La Fondation FRIEDRICH-NAUMANN pour la Liberté, ses activités, ses missions, ses objectifs et ses projets. Ainsi, nous avons appris que La Fondation FRIEDRICH-NAUMANN pour la Liberté travaille en Côte d’ivoire depuis le 3 mars 2012, et que sa mission porte sur quatre axes prioritaires: La promotion et la protection des Droits Humains, la promotion de la jeunesse, le foncier rural et la formation politique. Il faut savoir que La Fondation FRIEDRICH-NAUMANN pour la Liberté est liée au Parti Libéral – Démocrate allemand et travaille en Côte d’Ivoire essentiellement avec le RDR (rassemblement des républicains). A la question de l’étudiant Maurice Walo qui voulait savoir pourquoi le RDR (rassemblement des républicains), parti au pouvoir, est-il l’unique partenaire politique de leur fondation en côte d’ivoire, la Responsable locale, madame SOPHIE KONATE a répondu ceci : « nous travaillons avec le RDR parce que le RDR est le seul parti libéral dans le pays. S’il y en avait cinq, nous aurions travaillé avec les cinq ». Elle a néanmoins insisté sur le fait que cette relation politique ne met pas en péril leur indépendance car la fondation ne bénéficie pas du financement du Parti Libéral – Démocrate. Madame INGE HERBERT Directrice Afrique de l’ouest de la fondation a précisé au passage que La Fondation FRIEDRICH-NAUMANN pour la Liberté n’est pas une ONG. Avant cette master class, madame INGE HERBERT qui était à Abidjan dans le cadre du 2ème Forum de la Diaspora, dont le thème cette année était « Quelles réponses africaines au phénomène de l’immigration irrégulière ? », a été interviewé dans nos studios, par monsieur OULAI, Directeur de l’école des médias, concepteur et producteur de la prochaine campagne de sensibilisation contre l’immigration clandestine dénommée « Le paradis c’est ici ». Une campagne conçue autour de deux grands axes : une tournée de sensibilisation directe dans des zones cibles et la production de programmes radiodiffusés par une cinquantaine de radios de proximité de Studio Mozaik. Mesdames HERBERT et KONATE étaient accompagnées par monsieur Martin CORREA responsable digital de leur fondation Herman ACKA  

Le cabinet ISK HC à Studio Mozaik

Invité ce lundi 15 mai pour participer à Ivoire’Éco, monsieur Dan Horus, a, malgré les bruits de bottes entendus aujourd’hui à abidjan, répondu à notre invitation. Malheureusement, comme vous pouvez vous en douter, l’émission n’a pu être enregistrée, le personnel et les apprenants de l’école des médias ayant été invité par la direction, pour des raisons évidentes de sécurité, à rentrer chez eux. Notre invité, jeune entrepreneur ivoirien, fondateur du Cabinet ISK HC, un cabinet spécialisé dans la conception de solutions informatiques venait nous présenter BEST ÉCOLE, un logiciel de gestion des écoles et Grandes écoles et ECOMARKET, un logiciel de gestion de Superettes et de Caisses, deux nouveaux logiciels qu’il met bientôt sur le marché. Avant de quitter nos locaux, monsieur Dan Horus a eu droit à une visite guidé conduite par monsieur Oulai Souleymane, directeur général de Studio Mozaik, producteur de I’voir’Éco. Le jeune ingénieur s’est dit heureux et fier de découvrir Studio Mozaik. Il a d’ailleurs fais la promesse de revenir très vite, dès que le pays aura retrouvé son calme.

STUDIO MOZAIK MET SON EXPERTISE PRATIQUE AU SERVICE DE L’ISTC

Ce jeudi 04 mai 2017, dans le cadre de la 3ème édition de la Journée des étudiants en production audiovisuelle, dont le thème retenu était cette année « la production audiovisuelle moderne », l’Institut polytechnique des sciences de la communication (ISTC) à, pour la première fois, invité Studio Mozaik, à animer une Master Class pour une vingtaine de futurs professionnels de la radio. « Comment utiliser les langues locales dans la production des émissions radiophoniques », était le thème choisit par la Direction pédagogique de Studio Mozaik qui a estimé que dans un pays où le taux d’alphabétisation en Côte d’Ivoire se chiffre à  45% (recensement général de la population - RGPH 2014), la production de programmes radiophoniques en langues locales devient une priorité. Messieurs Roger SAIBA (Journalisme, Production radio et Diction) qui, pendant des années a animé des formations de journalistes et a produit des dizaines de magazines en langues locales pour le compte des organisations internationales et SANGARE Mamadou (Technique d’exploitation et Post – production radio), formateurs à l’école des médias, ont animé cette Master Class pour le compte de Studio Mozaik.   A propos de la production radiophonique moderne qui utilise désormais les moyens et les outils électroniques et informatiques, monsieur SAIBA, a, dans son exposé liminaire énuméré plusieurs critères relatifs à l’enregistrement et au montage des productions  sonores. A propos de l’utilisation des langues locales dans les productions radio et de la traduction, monsieur SAIBA a notamment insisté sur trois les exigences fondamentales :  le producteur doit posséder des notions des techniques de traduction, car, sur le terrain, fort est de constater que plusieurs journalistes et producteurs ne sont pas assez professionnels dans le domaine pour réussir une bonne traduction, il faudrait respecter les trois principales recommandations qui sont : Pas d’addition ! Pas d’omission ! Pas de modification ! éviter d’ajouter aux traductions, des messages qui ne font pas partie de la langue source, ainsi que les commentaires.   La Master Class s’est conclu par des exercices de Diction. Il faut dire que monsieur Saiba, également spécialiste de la diction a insisté pour dire qu’une bonne diction est un gage de qualité des textes traduits. Pour finir, une  démo partir  du logiciel  Adobe audition présentée par monsieur SANGARE Mamadou (Technicien d’exploitation et Post – producteur radio), formateur à l’école des médias et quelques exercices pratiques oraux ont permis à l’assistance de comprendre le mécanisme de la production en radio.   PATERNE KRAIDI

L’ambassade des USA visite Studio Mozaik Feature

Ce jeudi 20 avril 2017, Monsieur Daniel LANGENKAMP, le nouveau conseiller de Presse et des Affaires Culturelles de L’ambassade des Etats Unis d’Amérique est venu découvrir l’école des radios, en compagnie de madame Elisabeth ATEGOU, Conseiller de Presse et monsieur Teko FOLLI responsable du bureau de Presse.Au programme de la visite: entretien avec le Directeur général de la plateforme de radio sur les possibilités d’une future collaboration entre Studio Mozaik et l’ambasade des États Unis en Côte d’Ivoire, découverte des outils et du matériel pédagogique, visite des infrastrures (studio de radio, salle de formation, salle de rédaction et de production), mini conférence de presse face aux apprenants des 8ème et 9ème Promotions.Arrivée à 15 H 00, c’est à 16 H 30 que la délégation l’ambassade des Etats Unis d’Amérique qui s’est dite très satisfaite de ce qui lui a été donné de voir, a quitté les locaux de Studio Mozaik en promettant d’y revenir.